Lichdom: Battlemage de Maximum Games pour Xbox One

Lichdom: Battlemage de Maximum Games pour Xbox One

49,99 $ CAN

Le jeu Lichdom: Battlemage est le premier en son genre à combiner l’action intense d’un jeu de tir à la première personne et le monde magique de la sorcellerie.
ESRB

Sang
Langage ordurier
Violence

Quantité :

Ajouter au panier Trouver en boutique Trouver en boutique Trouver en boutique
Trouver en boutique Trouver en boutique Prête pour la cueillette à {0} Choisir une autre boutique En rupture de stock à {0}
Livraison gratuite. Retours gratuits. Dollars canadiens.

Sélectionner l’emplacement d’une boutique

Recherche

Vous pouvez seulement réserver des articles à des boutiques dans votre pays. Recherchez de nouveau.

Remarque : La disponibilité en boutique est sujette à modification sans préavis.

Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune boutique à 150 km à la ronde.

Veuillez indiquer un code postal ou une ville et une province valides.

Produit introuvable dans les magasins à proximité.

Désolée, le service n’était pas disponible. Veuillez réessayer plus tard.

Trouver une boutique près de vous Téléchargement en cours...
Le jeu Lichdom: Battlemage est le premier en son genre à combiner l’action intense d’un jeu de tir à la première personne et le monde magique de la sorcellerie.
ESRB

Sang
Langage ordurier
Violence

 

 

Aperçu

Toute image

La magie est votre arme

Vous incarnez « Dragon », un mage puissant et méprisé qui utilise la magie comme une arme pour se venger de Shax, le seigneur maléfique qui a décimé sa famille. Armé de huit puissants sceaux, des sceaux classiques comme le feu et la glace aux moins connus comme la kinésie et le délire, vous combinerez les éléments et jetterez des sorts pour vaincre des hordes de sectaires, de morts-vivants et de démons invoqués des ténèbres dans votre quête de vengeance. Que vous fassiez face à des monstres effroyables ou que vous preniez part à des combats épiques, vous devrez survivre en vous servant de vos talents d’ensorceleur.

Évaluations et critiques